Du théâtre et des vers pour les élèves de Bac Général

Théatre

Les élèves de 1ère de Bac Général ont assisté, dernièrement, à la pièce de théâtre Bérénice au grand T à Nantes.

Cette pièce, une tragédie historique en cinq actes, de Jean Racine à la particularité d’être jouée en vers.

Voici donc le retour de nos élèves, en vers s’il vous plait, sur cette pièce de Théâtre :




Leur enseignante de Français :

Conduire à Racine, la première EG1,

Quelle drôle mine, faudra les prendre en main.

Et pourtant les voilà, composant tous ces fruits,

S’amusant à l’envi, ressassant cette nuit !!




Les élèves :

Bérénice et Titus, leur amour compliqué,

Le malheur d’Antiochus, c’est une triste histoire !

Un avenir perdu, aucune destinée

Pour voir cette pièce, préparez les mouchoirs !


Bérénice éplorée, par l’âme de Titus

En vain à ces genoux, ne reçois que motus.


Ce fut un long combat contre endormissement

Parce que ce moment était vraiment navrant.


Le bouquet elle avait, l’amour elle n’a plus

Lieu de séduction, place à la passion.


Quand je les regardais, je me suis ennuyé

Et j’étais très pressé, gagner mon canapé.


Bérénice criant, ça m’a vraiment surpris

Alors je me suis dit, j’ai hâte d’être lit.


La pièce m’ennuyait, je voulais m’endormir

Mais, je ne pouvais pas à cause de tous ces dires…


Il n’y a pas de sons donc on peut s’ennuyer

Pourtant il serait bon si souvent de rêver.


Les deux heures et demie, je n’ai pas pu tenir

Je me suis assoupi, ne pouvant pas partir.


Bien assis je l’étais, ennuyé je le fus

Quand cela commença, soudain j’eus la berlue.


Son exagération me pousse à la juger

Mon exaspération me force à m’ennuyer.


La pièce de théâtre est trop longue à mon goût

Le jeu de quelque acteur, tout cela est bien mou.


La lenteur de ces mots m’amène à m’assoupir

Parée de mon manteau, je m’apprête à partir.


Triangles amoureux, bien souvent compliqués,

Pour ne pas se tromper, il faut les éviter !


Histoire qui parle d’un triangle amoureux

Cela n’est pas possible auprès des gens heureux.


Bérénice, reine juive aimée d’Antiochus,

Par amour impossible est quittée par Titus.

 

 

Consulter d'autres articles

https://www.talensac.com/temoignages-assp/
porta. elit. eleifend dolor ipsum leo sem,