T STL : Le chou rouge et son mystère !

Les fleurs, les légumes, les fruits et, d’une manière générale, les plantes ayant une couleur (autre que le vert de la chlorophylle) renferment des molécules qui sont responsables de cette couleur. Certaines de ces molécules sont sensibles à leur environnement chimique et leur couleur peut ainsi varier, comme des indicateurs colorés (Un indicateur coloré est une espèce chimique dont la couleur varie en fonction du pH de la solution dans laquelle il se trouve.).

C’est le cas des anthocyanines, famille de colorants naturels (les flavonoïdes) dont la couleur varie sur tout le spectre coloré et en fonction du pH de la solution, c’est-à-dire de son acidité ou, au contraire, de son alcalinité (basicité). On parle alors d’indicateur de pH. Le légume le plus représentatif est certainement le chou rouge sur lequel les élèves de la section Terminale STL ont pu travailler lors de séances de travaux pratiques.

Ils ont utilisé le jus de chou rouge pour illustrer la variation de couleur en fonction du pH de différents produits d’entretien. La classe de Terminale a pu voir que le jus de chou rouge peut prendre toutes les couleurs en fonction de l’acidité ou la basicité des produits, (du plus basique : l’eau de javel diluée au plus acide le white-spirit ), on pourrait d’ailleurs s’étonner que ce chou soit appelé rouge, alors qu’il est en réalité violet !

 

Maxence, T STL

tstl-2016

Plus
d'articles