vieillesphotos

A l’origine de Talensac, une congrégation, la Société des Filles du Cœur de Marie. C’est un institut religieux de vie apostolique fondé en 1790, en pleine tourmente révolutionnaire, par Pierre Joseph de Clorivière, Jésuite natif de St Malo et Adélaïde de Cicé, native de Rennes.
Un défi est à relever : comment garder la vie religieuse à L’Eglise ? Comment suppléer aux Congrégations supprimées par le pouvoir civil ?
Dans cette tempête, nous découvrons alors Adélaïde Champion de Cicé, qui en cherchant une orientation pour sa vie eut, la première, l’intuition d’une nouvelle forme de vie religieuse, consécration totale à Dieu par les vœux, vécue dans le monde, sans costume particulier ni clôture, mettant sa personne et ses biens au service des malades et des déshérités.

Pierre Joseph de Clorivière, audacieux et fidèle jésuite, très touché par la suppression des Ordres religieux en France et la soudaineté des évènements conçoit alors, « comme en un clin d’œil », l’inspiration d’une nouvelle forme de vie religieuse adaptée aux circonstances politiques dans lesquelles l’Eglise se trouve. Ce projet permet en l’absence de tout signe extérieur (costume, habitat) de vivre en plein monde, en tout milieu, en toute situation professionnelle, familiale, en très grande discrétion aussi, une vie religieuse authentique en une consécration totale à Dieu. L’inspiration de Clorivière rejoignait ainsi l’intuition d’Adélaïde de Cicé. Peu de temps après sa fondation en 1791, la Société des Filles du Cœur de Marie prit un rapide essor dans sa pluralité de réponses aux appels de l’Eglise et du monde.

Au 19ème siècle, la Société des Filles du Cœur de Marie, pour répondre aux besoins des jeunes filles en grande difficulté, a créé des formations leur permettant une insertion professionnelle et sociale. Telle est l’origine de notre établissement.

Aujourd’hui, les filles du Cœur de Marie sont présentes sur quatre continents ; Europe, Afrique, Asie, Amérique.

Aujourd’hui, TALENSAC est :
Un lycée privé catholique du centre ville, général, technologique et professionnel et un centre de formation professionnelle, qui assure des formations de type « service », et travaille en partenariat avec les entreprises.