Témoignages de Bac Pro ASSP

Après la 3ème, j’avais le souhait de travailler dans le secteur de la petite enfance. Je me suis donc orientée sur un BAC PRO ASSP.
Pendant ces 3 années, j’ai effectué plusieurs stages dans différents domaines : Petite enfance (crèches) Personnes âgées ( Maison de retraite et soins palliatifs). Ces stages sont vraiment nécessaires pour conforter son choix professionnel voir changer d’orientation.

Pour ce qui est de mon parcours, cela m’a permis de poursuivre mes études sur une formation d’auxiliaire de puériculture en région parisienne avec différents stages en milieu hospitalier ( réanimation néonatale et bloc naissance) en crèche ainsi qu’en I.M.E ( Institut Médicaux Éducatif ).

Après l’obtention de mon diplôme, j’ai travaillé au CHU de Nantes en maternité et bloc naissance. Actuellement, je travaille en crèche ( enfants de 2 mois à 3 ans) pour la ville de Nantes.

C’est un très beau métier !!!

J’ai toujours souhaité être infirmière. J’ai voulu faire le bac pro ASSP car il y a de nombreux stages et beaucoup de pratique, ce qui est très enrichissant.  Aujourd’hui, je suis étudiante infirmière à Orléans (et oui il faut croire en ses rêves). L’entrée dans cette formation n’a pas été facile mais je me suis accrochée et j’ai réussi.

Le bac pro m’a permis d’acquérir de nombreuses compétences et  qualités que j’ai pu mettre à profit durant les stages ainsi que les cours (travail en équipe pluridisciplinaire, soins d’hygiène et de confort,  écoute, communication, bienveillance…).

Comme vous le savez, cette année est particulière. Nous, soignant(e)s et futurs soignant(e)s, sommes sollicités au quotidien. J’ai été appelée en renfort pour aider les soignants à bout de force avec la crise sanitaire du Covid-19. Les étudiants aide-soignant, infirmiers sont la relève des professionnels.

 

Ancienne élève du Bac Pro ASSP, que j’ai éffectué au lycée Talensac. Celui-ci m’a permis de faire de nombreux stages pratiques, donc de mettre à exécution les connaissances apprises en cours ainsi que de m’immerger dans le monde professionnel. Ces stages ont été vraiment indispensables dans mon parcours, me permettant de prendre conscience de ce qui me plaisait ou non. Différentes matières sont enseignées, les générales mais surtout les matières professionnelles, qui ont une grande place dans notre emploi du temps. Elles ont été pour moi les plus intéressantes, nous permettant de mettre en place des projets d’animation, apprendre la nutrition, apprendre le fonctionnement du corps humain et de ce qui l’entoure. Tous ces cours mon permis d’acquérir de nombreuses connaissances et m’ont aidé lors de mes études supérieures. Suite à l’obtention du bac, j’ai été admise à l’école d’auxiliaire de puériculture après avoir réussi son concours (les modalités d’admission dans cette formation viennent de changer). Mes trois années de bac pro m’ont permis d’avoir de nombreuses connaissances dans mon domaine de formation et d’être très à l’aise sur les terrains de stage.

Durant mon bac pro ASSP, j’ai réalisé plusieurs stages et découvert le métier d’aide-soignante avec plein de valeurs fortes. Au fil du temps, on apprend à gérer ses émotions, à prendre confiance en soi. Ce n’est pas toujours facile, il faut s’accrocher mais on peut compter sur le soutien des enseignements qui sont, pour la plupart, des anciens professionnels de santé. Aujourd’hui je suis aide-soignante en EHPAD, j’exerce mon métier avec passion, il me tient à cœur d’apporter aux résidents le soutien qu’ils n’ont parfois plus. Les accompagner au mieux dans les actes de la vie quotidienne (l’accompagnement à la toilette, l’aide alimentaire, lien social,…), mais aussi essayer de prendre le temps de gérer leurs angoisses mais aussi celles de leur famille ce  qui permet de créer des liens, insoupçonnés auparavant, je n’aurai jamais cru que ce métier m’apporterait autant de joies. Cela m’a également fait prendre conscience de l’évolution de la vie, des pathologies actuelles afin de les accompagner au mieux dans leurs souffrances et jusqu’à leur dernier souffle. Grâce à tout mon parcours scolaire, cela m’a permis de me sentir épanouie de ma vie et dans mon métier et pour moi c’est le plus important et sans le soutien des professeurs je n’aurai pas réussi.

Le bac pro Assp de Talensac a été très riche d’apprentissage. De nature réservée et timide, la formation proposée m’a permis de m’ouvrir et prendre confiance. Accompagnées d’une équipe d’enseignants professionnels et à l’écoute nous construisons notre avenir sur des bases solides. Durant la scolarité, des stages sont obligatoires et valident les acquis, ils s’orientent auprès de différents publics les jeunes enfants, les personnages âgés et ou handicapés, en structure, ça permet de se frayer son chemin !
Le lycée Talensac de par son professionnalisme, sa réputation et ses règles m’a permis de progresser, mûrir, évoluer rapidement, un véritable coup de pouce pour atteindre mes objectifs encore flous de l’époque. Consciencieuse et assidue, malgré un niveau scolaire moyen à l’origine, pleinement investie je constitue un bon dossier, me permettant de me présenter au concours d’aide-soignante en cursus partiel.  Diplômée les expériences s’accumulent, exerçant en ehpad, en chirurgie plastique, service de Cancérologie, brûlés, consultations Maxillo-faciale… et désormais aux urgences depuis plus d’un an je m’épanouis pleinement.

J’ai découvert le  domaine de la petite enfance au cours de mes nombreux stages en 3ème prépa-pro à Talensac. J’ai donc, par la suite, intégré le bac pro ASSP dans ce même établissement. Grâce à cela, j’ai pu effectuer des stages en milieu hospitalier, crèche, école maternelle,  EHPAD, tout en alliant soin et social. Je me suis découverte une réelle vocation. Durant ces 3 années, nous avons eu des cours de nutrition, de soins et d’ergonomie, de prévention santé et environnement, de biologie, de science médico-sociale et d’animation. J’ai adoré pouvoir pratiquer, échanger et apprendre sur ces différentes matières professionnelles. Elles ont toutes été d’une importance capitale pour les stages ainsi que pour la poursuite de mes études. J’ai grandi et mûri tout en développant mon autonomie et mon sens des responsabilité grâce à la formation et à ses nombreuses PFMP (Période de Formation en Milieu Professionnel). L’équipe enseignante est très à l’écoute de ses élèves. J’avais peur de ne pas réussir à suivre mais en assurant un travail régulier et lorsque cela est une vocation, les heures de travail effectuées ne sont pas pesantes.
Actuellement en formation d’auxiliaire de puériculture au CHU de Nantes je serai diplômée en Juillet.

Le baccalauréat professionnel ASSP  m’a permis de développer mes connaissances en lien avec l’aide à la personne. Durant les 3 années de lycée, nous avons étudiés les matières générales, mais il faut savoir que la moitié de notre emploi du temps est également dédié aux matières professionnelles. Nutrition / Service à l’usager où nous étudions les différents régimes alimentaires, adaptés à l’âge de la personne et les pathologies qu’elle présente. Nous étudions aussi l’hygiène des locaux et du matériel. Dans cette matière, nous mettons en pratique nos connaissances théoriques en faisant des ateliers de cuisine, d’hygiène des locaux et du matériel. Biologie / Microbiologie où nous étudions le fonctionnement du corps humain, des différents systèmes, les différentes pathologies, leur mécanisme d’apparition… SMS (Sciences Médico-Sociales) / Animation où nous étudions les différents accompagnements auprès des personnes et où nous mettons en place des projets d’animations et d’éducation à la santé. Ergonomie / Soins où nous apprenons les différents soins que nous serons amenés à réaliser auprès des enfants et des personnes âgées. Durant les 3 années de baccalauréat professionnel ASSP, nous réalisons 6 stages dont 4 auprès d’adultes non autonomes et 2 auprès d’enfants. Toutes ces connaissances théoriques, pratiques, ainsi que mes expériences de stages m’ont permis d’accéder à la formation d’auxiliaire de puériculture.

Je suis entrée en seconde ASSP à Talensac, j’avais 15 ans et je pensais vouloir travailler auprès des enfants, mais dès mon premier stage j’ai su que je me dirigerais vers un public plus âgé ayant des pathologies et soins spécifiques. Au départ, je ne souhaitais pas travailler avec les personnes âgées mais aujourd’hui, c’est un vrai bonheur et un grand plaisir au quotidien. J’ai appris énormément sur le métier d’aide soignante mais également gagné en maturité et en assurance. Je suis maintenant aide soignante en Ehpad depuis mars 2020. Certaines amies du lycée sont aujourd’hui des collègues de travail. Nous travaillons désormais avec des masques, une nouveauté pour nous mais notre force est de pouvoir nous adapter à toutes les situations.

Profitez de vos années lycée, elles passent trop vite.  Profitez de vos stages qui permettent de belles connaissances et de belles ressources pour la suite. Ma plus belle fierté et ma récompense :  mettre de la joie et des sourires dans la vie des résidents. 

 

Je témoigne pour vous de manière virtuelle, coronavirus oblige… En espérant que le témoignage de mon parcours vous motivera pour persévérer dans cette voie. J’ai toujours souhaité être aide-soignante, avec la volonté d’exercer auprès de nos ainés. J’ai voulu faire ce bac pro car il y a de nombreux stages et beaucoup de pratique, ce qui est très enrichissant. En septembre dernier, je me suis lancée dans une formation courte d’aide-soignante avec le pari fou d’y arriver en 6 mois (parcours partielle) pour m’épanouir le plus rapidement possible dans ce milieu professionnel.  Je ne vais pas vous cacher que cela a été intense et jalonné de doutes et d’espérance !

Malgré tout avec un travail sérieux et régulier j’ai passé l’examen avec succès. C’est au court de cette formation que j’ai pu mesurer la qualité de l’enseignement et de l’accompagnement que j’ai reçu pendant mes 3 années à Talensac. Ce parcours à bel et bien fait la différence pour trouver un emploi, et ce, avant même d’être diplômée.

Croyez en vous, ça en vaut la peine.

Souhaitant me diriger vers le monde de la petite enfance, j’ai intégré le bac pro ASSP au lycée Talensac. Durant cette formation, j’ai découvert un tout autre type d’enseignement, avec des professeurs à l’écoute, disponibles, s’adaptant au niveau de chacun d’entre nous. Le bac pro nous confronte rapidement à la vie active grâce aux périodes de stage obligatoire en milieux professionnel. Ce qui m’a permis de faire un lien concret avec les connaissances acquises en cours. Ces différentes expériences m’ont permises de prendre confiance en moi, mûrir et de découvrir des publics vers lesquels je ne me serais pas tournée, comme l’adulte, la personne âgée et handicapée. Mon objectif premier en intégrant cette formation à progressivement évolué vers le milieu de l’adulte et la personne âgée. L’année de la terminale, je me suis présentée au concours d’aide soignante, pour intégrer la formation en cursus partiel. Cela fait maintenant 3 ans que j’exerce un métier qui me passionne, et où je cumule, les expériences professionnelles, en EHPAD, en soin de suite et réadaptation, en service de cardiologie, en réanimation médicale, et aujourd’hui depuis un peu plus d’un an, en réanimation chirurgicale et grand brûlé au CHU de Nantes.

odio efficitur. sed luctus dictum venenatis, consectetur Aliquam dolor. Nullam